L’isolation à 1 euro

Isolation à un euro

Isolation de votre habitation

L’isolation thermique consiste à empêcher les déperditions de chaleur ou de fraîcheur d’une enceinte close.
Le but final de l’isolation thermique est donc de minimiser les consommations énergétiques nécessaires à maintenir l’enceinte à une température souhaitée.
L’isolation thermique se fait généralement au niveau des ponts thermiques que sont les portes, les fenêtres, les planchers ou encore les murs ou la toiture. Les isolants thermiques sont caractérisés par leur résistance thermique et leur inertie thermique.

Isolation thermique des combles

Selon l’Ademe, 30% des déperditions thermiques d’un bâtiment se font par la toiture.
Malgré une bonne isolation des murs et du sol, si la toiture n’est pas isolée, la performance énergétique d’un bâtiment est nettement diminuée.

Ainsi, l’isolation par les combles constitue une priorité.

En hiver, cela limite les perditions de chaleur et en été, cela limite l’échauffement de l’air intérieur.
Que les combles soient aménagés ou perdus, l’isolation thermique est le moyen le plus rapide pour gagner en efficacité énergétique et améliorer le confort.

Résistance thermique

Chaque isolant présente des niveaux de performance différents correspondant à la résistance thermique (R) :
plus elle est élevée, plus la consommation énergétique sera faible.

Plus précisément, la résistance thermique R est exprimée en m2/°C/W.
En faisant le rapport entre l'épaisseur du matériau en mètres et son coefficient lambda de conductibilité (en W/m°C), on obtient la valeur R de l’isolant.

Un produit est qualifié d’isolant lorsque le coefficient R est au moins égal à 0,5 m2/°C/W.
Ce qui correspond à 2 cm d'isolation avec des produits standard de type polystyrène ou laine minérale.
Pour évaluer la performance thermique d’un isolant, il faut prendre en compte l’épaisseur du matériau et sa conductivité thermique.

logo primes énergie

ISOLER MA MAISONS POUR 1 € - Comment ça marche ?

*Grace aux aides de l’Etat, nous isolons votre maison pour 1 € symbolique.

*Entièrement pris en charge, (tout foyer français peut prétendre à une aide lui permettant d’isoler ses Combles, Murs, Garages, Sous-sol, Vides sanitaires, Caves, Plafonds, quelle que soit la surface sous conditions d’éligibilité.)

Appelez un conseiller Avenir Energie
au 04 78 31 29 91

Ou faites-vous rappeler Gratuitement.

Durée de vie

Autre critère de choix d’un isolant :
la tenue dans le temps car chaque isolant a une durée de vie différente.
Les isolants pour le sol durent généralement de la construction à la démolition du bâtiment.
Les isolants insérés dans les murs restent jusqu’au changement d’aménagement d’une pièce.
Quant aux isolants pour toitures, leur durée de vie est la même que celle de la toiture.

Tout dépend cependant des conditions météorologiques ainsi que de la présence ou non de rongeurs dans la zone géographique où se situe le bâtiment.

Environnement et santé

Enfin, l’impact environnemental de l’isolant est un critère de choix important.
Certains isolants ne seraient pas « naturels » et auraient des effets néfastes pour la santé.

Les fiches de déclarations environnementales et sanitaires (FDE&S) permettent d’avoir une idée de l’impact environnemental des matériaux isolants.

Ces fiches sont basées sur l’analyse de cycle de vie du matériau qui permet d’analyser le cycle de vie du produit depuis son extraction jusqu’à la fin de vie du matériau.

La réglementation thermique 2012 (RT 2012)

La RT 2012 date du grenelle de l’environnement et s'inscrit dans la démarche de transition énergétique.

Elle a pour objectif de « limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/ (m2.an) en moyenne ».
Elle impose aux futurs constructeurs de nouvelles règles ayant pour objectif de réduire les consommations énergétiques.

Cette réglementation se traduit par certaines normes :

dorénavant lorsque l'on souhaite construire une maison, il faut tenir compte de son orientation pour optimiser l'éclairage naturel, la chaleur de l'habitation mais également le niveau d'isolation. Il faut respecter un seuil de consommation énergétique au mètre carré, ce seuil étant bien entendu différent selon la taille de la maison mais aussi du lieu d'habitation. En effet ce seuil ne peut être le même dans deux régions où le climat est différent et où l'altitude n'est pas la même. Elle vise également à impulser l’évolution des technologies pour le bâti et les équipements et à diminuer les charges des habitants.

Quelles économies après des travaux d'isolation thermique ?

Lorsque l'on parle d’économies suite à des travaux d’isolation thermique, il faut penser au long terme.

Les économies en terme de consommation d’énergie vont se ressentir dès les premières factures.
L’Etat prévoit un certain nombre de crédits d’impôts pour les investissements énergétiques.
l'isolation des combles perdus et des planchers avec la ouate de cellulose pour 1€.

POUR OBTENIR UN DEVIS PERSONNALISÉ OU CONVENIR D'UN RENDEZ-VOUS, N'HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER AU :

- 04 78 31 29 91 -